SETENIL de las Bodegas, une ville étonnante.


Découvrez Armik!

 

S'il est un lieu qui ne figure pas au programme des circuits touristiques habituels,  et qui pourtant "mériterait" d'y avoir sa place, c'est bien SETENIL DE LAS BODEGAS.

SETENIL est remarquable tout d'abord par le site naturel dans lequel a été érigée la ville, mais aussi par son habitat traditionnel, unique en Andalousie.

Cette ville, de la province de Cadiz, est proche de Ronda (25 kms) et ne se trouve qu'à une heure environ de la Costa del Sol et de ses stations balnéaires surfaites autant qu'elles sont surpeuplées.

 

Setenil, à l'origine hameau de bergers, a été fondée par les militaires de la dynastie des Almohades, à l'époque d'Al Andalus, la ville était un verrou militaire incontournable pour qui voulait contrôler la région, notamment l'accés aux plateaux de la "meseta granadina".

Il est inutile d'avoir fait de longues études de stratégie militaire pour comprendre l'intérêt de ce site, naturellement défendu. Une étroite vallée, le long du cours du fleuve Guadalporcun, des escarpements rocheux impressionnants, et un verrou montagneux qui font de cet endroit un lieu quasimment inexpugnable.

A l'époque de la "reconquista" par les rois catholiques, Setenil a résisté pendant plusieurs années à sept sièges et autant d'assauts. Lorsque l'on découvre la ville, on imagine sans mal les difficultés et le coût de ces assauts, le relief permettant aux assiégés de résister à un nombre pourtant bien supérieur d'assiégeant.

 

A la différence des "cuevas" troglodytes de la région de Guadix, ici, les habitants n'ont pas creusé la montagne, mais se sont servis du relief naturel pour y nicher leurs maisons.

Impressionnant n'est ce pas !

On dirait un énorme rocher posé en équilibre sur les maisons.

Ces somptueux surplombs rocheux sont uniquement le résultat de l'érosion de la roche par le rio Gualdalporcun.

Mais oui ! C'est bien ce petit rio qui est la "cause" de ce relief extraordinaire.

Si vous voulez découvrir cet endroit aussi surprenant qu'authentiquement andalou, en partant de Malaga, il vous faudra prendre la route en direction de Cartama. Quelques kilomètres aprés le village d'Ardales, à gauche suivre la direction Cuevas del Becerro. Dans ce village, prendre à droite vers Olvera. il y a 11 kms de las Cuevas del Becerro à Setenil, alors qu'en suivant les indications routières et en passant par Ronda il y a 45 kms ... comprenne qui pourra !

Vous croiserez quelques touristes lors de votre visite à Setenil, mais on est à des années lumières de la frénésie des "clic-clac kodak" que l'on rencontre à quelques kilomètres de là, à Ronda par exemple ou dans les villages blancs.

Malgré la chaleur de cet aprés midi de début juin, il régne dans ces "rues", une trés agréable fraîcheur du fait de la protection naturelle par la roche, et un délicieux courant d'air renforce cette impression de "frais".

Je m'y suis promené en début d'aprés-midi, et le calme qui régnait dans la ville renforçait cette sensation d'être vraiment hors des sentiers battus.

On peut également arriver facilement à Setenil en venant de la Costa del Sol : monter jusqu'à Ronda, puis direction Arriate et Setenil.

Lorsque je suis allé à Setenil, au passage à Cuevas del Becerro il était l'heure de déjeuner, et je me suis arrêté "au hasard" dans ce meson en bord de route, à 50m aprés le carrefour (direction Ronda).

Un accueil sympathique et souriant, un cadre agréable, une cuisine simple et un prix trés doux (8,50 Euros un excellent menu du jour, boisson comprise). Comme quoi les bonnes surprises existent encore !

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une belle balade si vous décidiez d'y aller, vous ne la regretterez pas.



07/06/2009
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres